• FORMIDABLE? FORT MINABLE?

    Tu étais formidable, j'étais fort minable, nous étions formidables...

    Curieusement, aujourd’hui, à l’approche du premier tour de l’élection présidentielle du 25 octobre prochain, certains acteurs principaux de la révolution orange de 2009, candidats à la présidence de la 4ème République ou opposants au régime de Transition n’ont pas hésité à cracher dans la soupe.

    Ils se sont désolidarisés du TOLONA, en se ralliant à leurs ennemis d’antan ou bien en se prenant pour le Calife à la place du Calife.

    Pour ces gens-là, une seule question se pose si la Révolte de 2009 n’a pas eu lieu, où   seraient-ils et que feraient-ils aujourd’hui ?

    La plus part croupirait encore en prison et les autres SPF (sans pays fixe) en exil. Les mieux lotis de cette bande d’oublieux, à défaut de pouvoir circuler encore librement (pour combien de temps) vivoteraient et feraient peine à voir, n’osant même pas élever la voix même si on leur fait les pires misères! Souvenez-vous en, c’est pas bien loin, c’était en 2008.

    Mais le peuple sait tout, et se souvient de tout, ils sont aussi responsables que vous et moi pour juger.

     Le score minable que les uns et les autres ont glané lors du premier et dernier tour de la présidentielle de décembre 2006 en dit long.

    Au lieu de rester dans le TOLONA et ne pas basculer à l’opposition pour soulever des questions, critiquer les interrogations ou les orientations de telle ou telle politique du gouvernement qui les a rendu « quelqu’un », ils ont voulu avoir leur part de gâteaux trop en avance et c’est cela qui les perdrait à jamais.

    Dans cette situation,  ils ne constitueront jamais pour les électeurs des leaders de rechange, car avec leur courbette, ils ne pourront pas élaborer un programme ou projet de société réalisable.

    Les deux tiers des candidats n’ont même pas de partis politiques et leurs leaders ne représentent pas la Nation, ils font partie de la communauté politique, et leurs intérêts ne riment pas avec ceux de la Nation.

    Chers compatriotes faites votre choix sur le tiers restant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :